mardi 9 février 2010

Edgar Kohn à l'Espace 1900


Je suis allée voir l'exposition d'Edgar Kohn à l'Espace 1900 et je dois dire que ses peintures m'ont bien amusées. Il a beaucoup d'humour et mes peintures préférées sont "Amigos" et "Supper hero" (jeu de mots entre supper et super). Des traits noirs soulignent toutes ses peintures colorées. Il écrit des histoires dans certains de ses tableaux et elles sont en anglais et très amusantes. À chaque fois il superpose des yeux, comme dans les tableaux de Picasso.
En ce moment, je ne peux pas mettre de photos de mes peintures, car je prépare une exposition pour mi-septembre, début octobre. Suspense!

1 commentaire:

edgar a dit…

salut amie artiste,
ton article sur mon expo au 1900 m'a bien plu,
merci pour les mots positifs,

(ecception:la comparaison est trés gentille,
mais picasso à peint différament il n'a pas superposé les yeux de ses figures,
il a déformé les formes et perspectives à sa manière,
mais mème à l'extrème,
les yeux qu'il a peint,
étais toujours plus ou moin un à coté de l'autre 8¬)
les yeux de mes personnages on le rôle d'irriter celui qui regarde, ca vient du fait que ont est, par nature, conditionné à voir les yeux un à coté de l'autre, si on les supperpose, notre cervelle essaye de les remettre en place, car le conditionnement et la "logique" l'oblige, cela donne un effet de "vertige"
je fais ça, avec les yeux, pour démontrer, que l'ont est tous conditionnés d'une manière ou d'une autre, par les états, les lois, les règles, notre style de vie, notre travail etc...
les lignes noirs qui entourent les figures dans mes toiles, démontrent les frontières,
ce qui les encercle, les frontières individuelles, culturelles, de l'affection, des regions, nations, de l'europe, du monde etc..
à l'intérieure des lignes noirs,
il y a l'individu,
libre en soi-mème,
mais se tenant au règles impliquées,
que,
je l'espère il va surmonter un jour,
pour le reste les toiles montres des situations de tous les jours, qui n'ont pas directement besoin de l'idée des frontières et du conditionnement, ceux-là sont une constante, l'instant qui implique les figures est autre, comme dans notre vie de tous les jours,ont vie, ont rencontre etc, mais les frontières et les conditions restes...)
merci encore et peut ètre à plus,
edgar
edjosgar@gmail.com
17 hëlzerbierg
L-8398 - roodt/eisch
t. 307456